Critérium Continental dimanche à Vincennes : Napoleon Bar, le chocolat de Noël

Publié le par kevfr50

On se retrouve donc pour parler de ce magnifique Critérium Continental, qui regroupe tous les meilleurs trotteurs de 4 ans en Europe, avec à la clé une place dans le Prix d'Amérique pour l'heureux lauréat, même si Timoko est lui déjà assuré de ocurir fin janvier avec ses gains. Les numéros derrière la voiture ont leur importance à ce niveau de compétition, et pourtant certains chevaux du second rideau ont une très belle chance à défendre, mais cela suppose un bon parcours. Petite priorité pour la première ligne donc, avec des chevaux de très grande classe. 

 

napoleon-bar.jpg

 

Les bases :

 

2 - Napoleon Bar - Il est très estimé par F. Souloy et sa rentrée dans le Prix de Boissy Saint-Léger nous avait prouvé que ce n'était pas un hasard tant il avait gagné en cheval de haut niveau. En dernier lieu sur plus long, il a été dans les mauvais coups, ne courant finalement presque pas. Ici, c'est bien sûr l'objectif de l'hiver, et le fils de Varenne a en plus tiré le 2, un super numéro. Associé à JMB, il fait figure de base incontournable.

 

5 - Treskool du Caux - Celui-là aussi c'est un super cheval, qui n'a pas encore montré toute l'étendue de ses moyens car son mentor veut le faire vieillir. Mais pourtant il fait partie des meilleurs 4 ans français, avec Timoko, et son meeting est pour le moment excellent. Cette épreuve a toujours été en point de mire, et même s'il ne sera pas déferré des 4 pieds ici, il va sans dire qu'il représente également une base très fiable, surtout qu'il n'a jamais fini plus loin que 4e dans sa carrière.

 

7 - Timoko - C'est le champion incontesté de la génération, un rouleau compresseur qui s'est montré impressionant à chacune de ses victoires, même s'il fut titillé par Treskool du Caux dans le Critérium des 4 ans. Cela dit, les parcours durs qu'il a eues risquent de finir par peser, mais récemment c'est surtout la maladie de Lyme qui l'a gêné dans sa préparation. Pourtant le voilà au départ de cette épreuve, près à en découdre malgré une rentrée, n'ayant pas été revu depuis sa seconde place à Avenches derrière Kadett C.D. Cette fois il est sur son terrain de jeu, mais il est peut-être moins affûté que les deux précités.

 

Les chances régulières :

 

8 - Kadett C.D. - Il partira en dehors de Timoko, ce qui n'est pas un avantage, mais sa qualité n'est pas à démontrer puisque c'est lui qui a mis le champion français à la raison dans la finale de l'UET, après avoir pourtant mené la chasse. Il peut en revanche accuser le poids des courses cette année, mais en classe pure c'est évidemment une première chance.

 

14 - Naldo Nof - Encore une jument qui a gros de classe. D'origine Italienne mais acheté par JP. Barjon, elle a montré de sacrés moyen dans le Prix de Chenonceau, tout en demandant à souffler pour finir mais c'est logique.Ici, sur sa distance, elle part derrière mais court cachée, et avec F. Nivard, elle a sa place à l'arrivée.

 

12 - Amaru Boko - Un autre étranger qu'on ne doit pas négliger du tout. Fautif dans la fnale de l'UET, il n'en demeure pas moins très bon, venant même de battre les vieux chez lui. Ici, ce fils de Cocktail Jet part en second rideau, mais avec un driver qui connaît très bien Vincennes il a les moyens de se montrer redoutable.

 

3 - The Best Madrik - Dans des conditions de préparations meilleures il aurait été mis plus haut car c'est un excellent cheval, mais malheureusement, comme pas mal de ses compagnons d'entrainement, il a été touché par un virus et de ce fait, comme Timoko, il n'a pas couru depuis sa 3e place l'UET. Cela dit, on note que son mentor tente le tout pour le tout en le présentant pieds nus pour la première fois, ce qui peut représenter un gros atout. Méfiance.

 

4 - Tamla Celeber - Elle aussi aurait pu se retrouver plus haut dans ce pronostic mais elle a connu des soucis de santé depuis son arrivée chez nous et n'a donc pas eu une préparation optimale. Cela dit, elle a tiré un super numéro derrière la voiture et sera drivée par l'homme de Maharajah, Orjan Kihlström. Attention à elle.

 

Le regret :

 

9 - Deuxième Picsous - Trotteur au nom bien français mais d'origine suédoise, il s'est hissé parmi les bons de sa génération chez lui, et même s'il vient de décevoir et qu'il part avec le 9, il a quand même le droit de prendre une 5e place ici.

 

Synthèse : 2-5-7-8-14-12-3-4

 

Voilà, on se retrouve demain matin pour parler de l'ensemble de cette réunion de Noël qui s'annonce somptueuse, avec un autre Groupe I, le Prix de Vincennes, ainsi que le Prix Constant Hervieux où Royal Dream et Sogo seront présents. Joyeux Noël à tous !!

Publié dans Pronos